• vient de paraître

     

    à paraître

     Un livre de Mohammed Taoufik

    Plus de deux mille femmes survivantes ont été violées par la branche armée du FIS, le GIA, pendant la décennie noire en Algérie. Elles continuent de souffrir en silence et ne sont toujours pas reconnues comme étant des victimes du terrorisme, alors que les émirs de ces groupes armés jouissent de leur liberté. À l'heure actuelle, le peuple algérien est  imprégné de traumatismes qui expliqueraient bien des comportements de la population.

    Mohammed Taoufik, jeune écrivain algérien, est venu s'installer en France en 1999, après avoir vécu sous la menace terroriste. Plusieurs années ont passé, et les blessures ne sont toujours pas cicatrisées. À travers le regard d'une jeune femme, Amel, il insiste sur des souffrances éternelles, jonglant avec humour et poésie.

    Format 12x19 cm, 96 pages, 8 euros

    pour plus d'infos : 
      http://mohammed-taoufik.blogspot.com/


    Renseignements, commandes, points de vente : rubrique  PUBLICATIONS

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    algeriennement fiere
    Vendredi 20 Janvier 2012 à 17:39

    enfin on ose parler des femmes violées! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :