•  

    Samedi 30 novembre : Anarphabète

     

    Le 8ème salon du livre Anarphabète,

    se tiendra le samedi 30 novembre,

    au 8 rue de Bagnolet, comme d'habitude.

    Venez nombreux, le livre n'est pas mort,

    l'esprit critique et l'expression libre sont au rendez-vous.

    Comme toujours, l'ambiance sera conviviale,

    les auteurs disponibles, la restauration simple mais suffisante,

    et on boira un coup à tous nos projets, décapants si possible ! 

     

    Sortie du livre :

    "manuel d'économie à l'usage de celles et ceux qui n'y comprennent rien !"

    de Patrick Mignard, qui sera présent,

    pourra dédicacer son livre et discuter avec les visiteurs.

     

    Samedi 30 novembre : Anarphabète

     plus d'infos sur le livre en rubrique : publications : vient de paraître

     


    votre commentaire
  • Dans le cadre de la campagne de solidarité avec I 34, 
    Serge UTGE-ROYO sera en concert le dimanche 20 octobre au hangar
    Parlez-en autour de vous, nous vous attendons nombreux !

    20 octobre : concert de serge utgé royo

    Renseignements :  05 61 43 80 10

    Réservations : trente-quatre@wanadoo.fr - vivralacepiere@yahoo.fr  (paf : 10e)


    votre commentaire
  • Avenir Radieux, une fission française

     

    Avenir Radieux, une fission française,  Sam. 14 Septembre-21h Vu le succès de sa pièce l’année dernière à Toulouse,  

     Les Amis de la Terre Midi-Pyrénées

    et le Réseau Sortir du Nucléaire

    font revenir

    Nicolas Lambert  

     samedi 14 septembre à 21h

    au Hangar de la Cépière

     «Avenir Radieux, une fission française» est le deuxième volet de la trilogie BLEU - BLANC - ROUGE de Nicolas Lambert, consacrée à «l’a-démocratie» française du point de vue de ses grandes sources de richesse : pétrole, nucléaire, armement... Après «Elf, la pompe Afrique» qui à travers le procès des dirigeants d’Elf éclairait la politique néo-coloniale de la France et ses logiques de corruption, il s’agit ici d’explorer le discours officiel du pouvoir et la confiscation de la possibilité de débattre. A lui tout seul, Nicolas Lambert fait monter sur scène les morceaux de notre histoire publique et les a parte officieux, les débats de l’Euratom à l’Assemblée Nationale en 1956, les attentats terroristes à Paris des années 1980, le franc-parler d’un Pierre Guillaumat (agent des renseignements, administrateur du CEA, ministre gaullien), l’«indépendance énergétique», la «grandeur de la France» et le goût du pouvoir.

    Un vrai théâtre documentaire et citoyen (www.unpasdecote.org) 


    votre commentaire
  • mercredi 29 mia - 20h30


    votre commentaire